Psychologue à Montpellier

Psychothérapie

La souffrance psychique de l'enfant

La normalité ne se manifeste pas par un fonctionnement mental spécifique mais renvoie davantage à la correspondance aux normes sociales.

Les troubles psychologiques ou/et physiques d’un enfant peuvent être source d’angoisse et de souffrance pour lui-même et l’ensemble de la famille. Dès lors, un soutien psychologique ponctuel de quelques consultations ou s’engager dans une thérapie plus longue est envisageable afin de pallier aux dysfonctionnements familiaux.

  L’enfant peut manifester uniquement de l’angoisse, des phobies… associées ou non à une dépression ou des troubles de la séparation d'ordre névrotique ou psychotique.

 

Voici quelques exemples de signaux d’alarme d’un malaise psychologique infantile qui selon l’âge, peuvent s’extérioriser différemment :

Durant la phase préverbale, les troubles psychiques peuvent s’exprimer sous diverses formes :

- des cris sous l’effet de la rage, un épuisement incompréhensif ou continu, une tristesse, un ennui ou même de la panique, ou des cris qui évoquent une faim douloureuse ou une souffrance digestive… ;

- des troubles du tonus comme un raidissement ou un glissement corporel…;

-des troubles de la motricité telle qu’une inertie motrice ou des mouvements désordonnés, saccadés, des balancements… ;

- des troubles de la vigilance comme une anomalie du regard, peu ou d’expressions faciales…,

- des défauts de contact avec une pauvreté interactive, des comportements d'accrochage ou de rejet par rapport aux approches physiques, pas de repos dans les bras de l'adulte…,

- des troubles du comportement divers tels que des problèmes de sommeil, alimentaires, des coliques répétées, des anorexies précoces, …

Ces symptômes peuvent être juste isolés ou s’inscrire dans un syndrome psychopathologique plus important (comme une dépression précoce, un syndrome autistique…). Il est important de les repérer et d’être vigilent à leur développement futur.

Durant la phase de l’enfance, l’angoisse peut être présente, de façon manifeste ou latente, en permanence ou sporadique. Elle est accompagnée souvent d’une sensation confuse, comme si quelque chose de terrible pouvait survenir. Cette angoisse se manifeste à travers des inquiétudes concernant l'avenir, des peurs de la survenue d'un accident, d'avoir une maladie...

La présence de symptômes peut être variable selon l’âge et la situation, unique ou polymorphe, masquée ou explicite. Leur reconnaissance est une indication thérapeutique et importante afin de pallier à une évolution plus alarmante ou à leur cristallisation.