Psychologue à Montpellier

Psychothérapie

En quoi consiste la psychothérapie ?

La Psychothérapie s'axe :

- à élaborer des représentations inconscientes afin de sortir de la répétition traumatique 

c'est à dire de commencer par reconnaître et accepter notre part de responsabilité dans les événements ou situations difficiles que nous vivons et comprendre comment nous fonctionnons pour répéter nos souffrances malgré le fait que nous sommes convaincus de les subir. Cette acceptation et cette recherche de sens est une tentative pour stopper notre glissement dans le cercle du serpent qui se mange la queue et de retrouver une forme de liberté sur nos choix et en général notre vie.

- à revenir sur notre histoire afin de comprendre nos comportements et nos fonctionnement afin de mieux vivre

En effet, la répétition inconsciente de nos souffrances (même si nous nous en sommes qu'en partie l'acteur) est à resituer dans notre passé afin d'en saisir le sens. Notre construction identitaire s'élabore avec les premiers liens que nous avons connus : ces relations ayant un impact incessant dans notre cheminement présent et futur. Parfois, malgré nos désirs d'oublier des événements difficiles liés à notre parcours, ils demeurent inscrits profondément en nous et continuent d'exercer un pouvoir sur notre moi. En effet, les blessures infantiles sont toujours enfouies en nous et celles non élaborées et non digérées interagissent dans notre présent malgré notre bon vouloir conscient. Afin de mieux supporter nos souffrances d'adultes et de réduire voir de supprimer leur influence sur notre vie , il convient de réveiller, par la parole, les douleurs infantiles jamais cicatrisées pour décharger leur puissance émotionnelle associées. En d'autres termes, dans le cadre tolérant et bienveillant de l'écoute psychothérapeutique, nous pouvons livrer et délivrer nos angoisses, nos appréhensions, nos tristesses, nos colères d'enfants et ainsi vivre une vie d'adulte allégée de ses anciens maux.

- à aller davantage sur le chemin de notre subjectivité.

Faire le deuil des situations pénibles de notre passé et s'en délester est un chemin plus ou moins long et sinueux. Nos comportements déplaisants, nos souffrances sont profondément ancrés dans notre psychisme. Même si nous sommes bien décidés à en finir avec nos vieux démons, il faut accepter que notre route soit parsemée de résistances, de rechute dans nos symptômes... Il s'agit d'un passage que nous devons accepter afin que le processus thérapeutique nous amène sur la voie de la découverte de soi, d'un enrichissement personnel, d'un apaisement de nos angoisses et d'un renforcement de notre capacité à être sujet.